LES 8 PRINCIPES DE LA METHODE

LA CONCENTRATION :

La première chose à faire lorsque vous commencez votre séance est de vous concentrer. Je dirais même de vous centrer sur vous-même. En quelque sorte, de rentrer dans votre bulle, d’oublier les évènements extérieurs et de canaliser votre énergie sur les exercices. Alors vous réaliserez mieux les exercices et vos muscles réagiront mieux.  

Apprendre à vous concentrer améliore la qualité de votre séance et de votre entraînement. 

LE CENTRAGE :

Dans la méthode Pilates, le centre a une importance fondamentale.Si vous maîtriser votre centre, alors vous pourrez réaliser les exercices en toute sécurité.

A chaque expiration, prenez conscience de votre ventre qui rentre dans votre colonne vertébrale du bas vers le haut (comme si vous fermiez votre fermeture éclair) cela permettra à vos muscles profonds de se contracter (transverse). 

Joseph Pilates prônait la position neutre. Il s’agit de réaliser les mouvements en gardant une courbure naturelle et un bon positionnement du bassin. (Attention, chaque individu à sa propre position neutre). 

LA RESPIRATION :

Dans la “méthode Pilates”, la respiration à une très grande importance.

Il s’agit d’inspirer par le nez en réalisant une respiration thoracique (gonfler les côtes) puis d’expirer par la bouche (buée sur la fenêtre) en contractant le périnée.

Plus la respiration sera fluide, plus votre concentration sera meilleure et plus votre mouvement deviendra fluide. 

Et qui dit respiration fluide et calme, dit stress contrôlé 😉

LA PRECISION :

En Pilates, nous cherchons la précision du mouvement. Elle est essentielle pour la réalisation du mouvement et pour la sécurité des élèves. 

 Plus les exercices seront réalisés avec précision, mieux votre corps le mémorisation et plus il sera efficace. 

Les exercices peuvent paraître parfois très simples à réaliser mais il n’en est rien ! Il suffit d’essayer pour le comprendre

LA FLUIDITE :

En tant que danseuse, ce mot ne peut que me parler. 

Et en Pilates, il en est de même. De mon point de vue, je réalise et enseigne les mouvements comme s’il s’agissait de chorégraphies. Chaque mouvement en entraîne un autre et cela jusqu’à la fin de l’exercice. La respiration est bien sûr liée, elle devient même la musique de mes exercices. 

Lors d’un mouvement, il ne doit y avoir ni début, ni milieu, ni fin, le mouvement en lui même ne devient qu’une ligne continue.  

Et comme en danse, le mouvement doit être réalisé sans force et avec une détente maximale. 

L’ISOLATION :

En Pilates, on cherche à travailler une partie de notre corps en “immobilisant” une autre partie.

Cela nous permet de nous concentrer d’avantage sur la zone à travailler.

Nous utiliserons les muscles dits stabilisateurs pour réaliser ces exercices sans mobiliser les autres parties.

LA MAÎTRISE DU MOUVEMENT :

Pour moi, ce principe est indissociable de celui de la Fluidité.

A l’origine, Joseph Pilates avait appelé cette méthode “Contrology”. Son objectif premier était d’arriver au contrôle de son corps et du mouvement.  

Si vous cumulez les différents principes détaillés ci-dessus alors vous obtenez la maîtrise de votre mouvement !

Vous deviendrez plus libres de vos mouvements et de vos exercices, et plus performants.

LA FREQUENCE :

Et voici le dernier principe du Pilates, la Fréquence.

Comme dans chaque méthode, qu’il s’agisse de sport, de musique, de travail, … , la fréquence de vos entraînements est indissociable de toute pratique.

C’est la répétition des différents exercices qui vous permettra de mieux les comprendre, les assimiler, les ressentir, les gérer. Vous deviendrez plus performant, efficace et vous verrez que votre corps vous remerciera au fil du temps et de vos entraînements !